URAM-Marketing

Unité de Recherche et d'Applications en Marketing

Engagement aux marques politiques : influence d’autrui


Abstract:

La présente recherche vise à appréhender le phénomène d’influence d’autrui sur l’engagement du citoyen à la marque politique. Cette forme de relation suscite l’intérêt des chercheurs vu son aspect intentionnel persistant. Une étude quantitative auprès de 166 répondants impliqués au domaine politique a démontré que, par motif d’identification et d’intégrité sociale, le citoyen subit l’influence d’autrui pour accentuer son engagement à une marque politique approuvée socialement. En outre, autrui soutient le citoyen quand il recommande sa marque politique aux autres et l’encourage à tolérer certaines de ses défaillances.

Read: 277 views

Download Article

FileFile sizeDownloads
pdf uram-2014-p137-1511,003 kB 190

References

  1. Aaker (1997): « Dimensions of brand personality ». Journal of Marketing Research Vol XXXIV.
  2. Alex Marland, (2013): “What is a political brand?: Justin Trudeau and the theory of political branding”; Paper presented at the 2013 annual meetings of the Canadian Communication Association and the Canadian Political Science Association University of Victoria, British Columbia Thursday June 6, 2013
  3. Aurier, P., Benavent, C. et N’Goala, G. (2001), « Validité discriminante et prédictive des composantes de la relation à la marque », Actes de la Conférence de l’Association Française du Marketing. 
  4. Ayoub Nefzi (2008) : « De la qualité perçue d’une expérience de consommation à la fidélité relationnelle : le cas du secteur hôtelier dans le sud tunisien » ; Journée Rochelaise de Recherche sur le Tourisme – 14 mars 2008 – Groupe Sup de Co La Rochelle
  5. Bernard Dubois (1994) :«  Comprendre le consommateur ».  2ème édition Dalloz. 
  6. Bigley, G., Pearce, J. (1998), « Straining for shared meaning in organizational science: Problems of trust and distrust », The Academy of Management Review, vol. 23, n°3, p. 405-421.
  7. Cécile CRISTAU (Janvier 2001) :« Définition, mesure et modélisation de l’attachement à une marque comme la conjonction de deux dimensions distinctes et concomitantes : la dépendance et l’amitié vis-à-vis de la marque » ; Thèse de Doctorat en Sciences de Gestion. Université Aix Marseille III. www.iae.univ-aix.fr/recherche/working-papers W.P. n° 591.
  8. Claude Kaiser, Verena Jendoubi et Narain Jagasia (2009) : « La perception de soi : Comment des élèves de 5e/6e primaire voient leurs compétences et ce qu’en pensent leurs enseignant-e-s », Service de la recherche en éducation (SRED)- Genève, Département de l’instruction publique, Document 09.004, Janvier 2009
  9. David. Aaker (1996) : Building strong brands ». New York Free Press
  10. Julie Mercier (2010) : « Les composantes de l’Identité comme déterminants de l’Engagement à la marque », www.marketing-trends-congress.com/2010_cp/Materiali/…/Mercier.pdf
  11. Kaës R. (2002), « Les théories psychanalytiques du groupe », 2e édition, Paris, PUF
  12. Lacoeuilhe J. (2000), « L’attachement à la marque: Proposition d’une échelle de mesure » ; Recherche et Applications en Marketing, 15, 4, p. 61-77
  13. Laure AMBROISE, Jean-Marc FERRANDI, Pierre VALETTE-FLORENCE et Dwight MERUNK (2006) : « Première application du baromètre de mesure de la personnalité de la marque à deux enseignes françaises » 
  14. Marc, Edmond et Dominique Picard. (2000), « Relations et communications interpersonnelles » Paris: Dunod
  15. Martinot, Delphine. (1995), « Le Soi. Les approches psychosociales », Grenoble: Presses Universitaires de Grenoble
  16. Martinot, Delphine (2001) : « Connaissance de soi et estime de soi: ingrédients pour la réussite scolaire », Revue des sciences de l’éducation, vol. 30, n° 3, 2001, p. 483-502.
  17. Moulins J.L. et Roux E. (2009), « De l’Image de Marque à la Fidélité : Mariage de Raison, d’Amour ou de Convenance Sociale ? », Actes du Congrès Marketing Trends, Janvier, Paris, CD-Rom.
  18. Ninot. G, Delignières. D et Fortes. M (2000) : « L’évaluation de l’estime de soi dans le domaine corporel », Revue S.T.A.P.S., 2000, 53, 35-48
  19. Patrick SIMON (2000) : « Pour une Clarification de la Relation entre Attitude envers la Marque et Fidélité à la Marque Vers la mise en évidence d’un modèle intégrateur »
  20. Robert J.Fisher & David Ackerman (1998): « The affect of recognition and group need on
  21. volunteerism: a social norm perspective. » Journal of Consumer Research  Vol 25.
  22. Samy BELAID et Jérôme LACŒUILHE (2005) : « Une validation interculturelle de l’échelle d’attachement à la marque », Université de Paris VII Institut de Recherche en Gestion, Cahier de recherche, mars 2005
  23. Sarah Sonies (2011): “Consumer Branding in Politics: A Comparison of Presidents Ronald Reagan and Barack Obama”; Running head: Political Branding 1. Candidate: MA Public Communication American University School of Communication April 28, 2011
  24. Scammell, Margaret. 2007. “Political Brands and Consumer Citizens: The Rebranding of Tony Blair.” The ANNALS of the American Academy of Political and Social Science 611: 17
  25. Sirgy J. M. (1982), “Self-Concept in Consumer Behavior : a Critical Review”, Journal of Consumer Research, 9, 4, 287-299.6-192.
  26. Sondes Zouaghi et Denis Darpy (2003) : « Du soi au groupe : naissance du concept du nous et exploration d’une échelle de mesure du nous idéal », Recherche et Applications en Marketing, vol. 18, n° 4/2003
  27. Stephan C. M. Henneberg (2004): «Political Marketing Theory: Hendiadyoin or Oxymoron», University of Bath School of Management Working Paper Series
  28. Susan Fournier (1998): « Consumer and their Brands: Developing Relationship Theory in Consumer Research ». Journal of Consumer Research. 24 Mars, 343-373
  29. Tajfel H. (1982), “Social identity and intergroup relations”, Cambridge University Press.
MSC-URAM Proceedings (URAM, FSEGT, UTM) © 2016