URAM-Marketing

Unité de Recherche et d'Applications en Marketing

Exploration des déterminants de l’usage des services publics en ligne du point de vue des usagers


Abstract:

Le défi de l’administration se présente  comme un outil de simplification de la vie des usagers en général et citoyens en particulier, et dans leurs relations avec l’administration. Mais pour réaliser ce défi, il faut prendre en considération les besoins des usagers afin de mieux les servir. Ainsi, l’analyse du comportement du consommateur dans le secteur public peut apporter une meilleure compréhension du client des services publics et de mieux proposer l’offre de ces services. L’objectif de ce papier est de déterminer les facteurs pouvant influencer l’usage de l’administration électronique. Une étude qualitative à été menée auprès des citoyens et a révélé que les déterminants de l’usage des e-services publiques peuvent être classés en trois typologies : ceux qui sont liés à l’offre du service, d’autres liés à l’environnement et les conditions d’usages et d’autres concernent plutôt les caractéristiques socio-démographiques et psychologiques des usagers. Ce travail de recherche prétend être parmi les premiers s’intéressant à l’usager dans le domaine d’adoption de l’administration électronique dans les pays africains et arabes et il a pour implication d’aider les stratèges en ce domaine à élaborer des stratégies plus efficaces en prenant en considération les besoins des usagers qui sont placés au cœur du système de l’administration électronique.

Read: 298 views

Download Article

FileFile sizeDownloads
pdf uram-2016-p322-339828 kB 191

References

  1. Al-Hujran O., Al-Debei M.M , Chatfield A. , Migdadi M., (2015), The imperative of influencing citizen attitude toward e-government adoption and use, Computers in Human Behavior, 53 (2015) 189–203
  2. Alcaud D., Lakel A., (2004), Les nouveaux « visages » de l’administration sur internet: pour une évaluation des sites publics de l’état, Revue française d’administration publique, 2004/2 no110, pp 297 – 313
  3. Akram M.C et Malik A., (2012), Evaluating citizens’ readiness to embrace e-government services, Proceedings of the 13th Annual International Conference on Digital Government Research, pp 58-67
  4. Attour A., Longhi C. (2014),  Développement de l’administration électronique par les communes françaises : éléments pour une typologie raisonnée, Lavoisier « Géographie, économie, société » 2014/1 Vol. 16, pp 5 à 32
  5. Beauvallet MB, Bounie D., François A., (2011), Existe-t-il une fracture numérique dans l’usage de l’administration en ligne ?, Revue économique, 2011/2 Vol. 62 | pages 215 à 235
  6. Chatillon G., (2002), L’administration électronique au service des citoyens, Actes du colloque Coseils d’Etat, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Paris.
  7. Carcenac T., (2001), Pour une administration électronique citoyenne, rapport au Premier ministre, La Documentation française disponible sur http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ rapports-publics/014000291/index.shtml
  8. Davis, F. (1989). Perceived usefulness, perceived ease of use, and user acceptance of information technology. MIS Quarterly, 13(3), 319–340
  9. Davis, F., Bagozzi, R., & Warshaw, P. (1989). User acceptance of computer technology: A comparison of two theoretical models. Management Science, 35(8), 982–1005.
  10. Desjeux D. (2000), « La méthode des itinéraires : une approche qualitative pour comprendre la dimension matérielle, sociale et culturelle de la consommation, le cas du Danemark », Journée de Recherche en Marketing de Bourgogne, vol. 5, p. 176-181.
  11. Deursen A., Dijk J., (2008), Using online Public service: A measurement of citizens’operational, formal, information and strategic skills, EGOV’08 proceedings of the 7th International conference on electronic government, pp195-206
  12. Djik J, Pieterson W., Deursen A., Ebbers W., (2007), E-services for citizens: the Dutch usage case, EGOV’07 Proceedings of the 6th International conference on electronic government
  13. Gerbod D et Paquet F,(2001),  « Les clés de l’e-administration : Vade Mecum de l’administration électronique » ,Collection Pratiques d’Entreprises, Edition Management et Société (EMS)
  14. Gilbert, D., Balestrini, P., & Littleboy, D. (2004). Barriers and benefits in the adoption of e-government, International Journal of Public Sector Management, 17(4), 286–301.
  15. Kaplan A.M, (2007), Apports et limites du marketing dans l’administration publique, mémoire de master en administration publique, ENA Paris
  16. Ladwein R. (2003), « Le comportement du consommateur et de l’acheteur », 2ème édition, Economica, Paris.
  17. Lagzian M et Pourbagheri M., (2014), An investigation into affectif factors on acceptance of e-government service counters as a service delivery channel: a case of developing country, ICEGOV’14 Proceeding of the 8th International Conference on theory and practice of electronic governance
  18. Landrevie L., 2014, « Mercator », 11ème édition, Dunod Editeur.
  19. Lasserre, 2010, « L’Etat et les technologies de l’information et de la communication : vers une administration à accès pluriel », Commissariat général du Plan, La Documentation française.
  20. Lean O.K, Zailani , Ramayah T, Fernando Y., (2009), Factors influencing intention to use e-government services among citizens in Malaysia, International Journal of Information Management, 29 (2009) 458–475
  21. Mittal B., 1989, Measuring Purchase-Decision Involvement, Psychology & Marketing, vol6, N°2, 147-162.
  22. Mitchell A.A., (1979), Involvement : A potentially important mediator of consumer behavior, Advances in Consumer Research, 6ème édition. W.L. Wilkie, Ann Arbor, Michigan, Association for Consumer Research, 191- 196.
  23. Mostafa M, El-Masry A.A, (2013), Citizens as consumers: Profiling e-government services’ users in Egypt via data mining techniques, International Journal of Information Management, 33 (2013) 627– 641
  1. Nam T. et Sayogo DJ., (2011), Who use e-gov? examing the digital divide in e-government use, ICEGOV’11 Proceedings of the 5th International Conference of Electronic governance, pp 27-36
  2. Rana N.P, Dwivedi Y.K, (2015), Citizen’s adoption of an e-government system: Validating extended social cognitive theory (SCT), Government Information Quarterly, 32 (2015) 172–181
  3. Reddick, C. (2005). Citizen interaction with e-government: From the streets to servers? Government Information Quarterly, 22(1), 38–57.
  4. Rogers, E. (1995). Diffusion of innovation,4ème edition, New York: Free Press.
  5. Roux L. (2010), L’administration électronique : un vecteur de qualité de service pour les usagers ?Informations sociales, 2010/2 (n° 158)
  1. St-Amant G. (2005), E-gouvernement: Cadre d’évolution de l’administration électronique,Management et Système d’information, Volume 5, numéro 1, Editions ESKA, Paris
  2. Taipale S., (2013), The use of e-government services and the Internet: The role of socio-demographic, economic and geographical predictors, Telecommunications Policy, 37 (2013), pp 413–422
  3. Venkatesha V., Frank K.Y. Chan, James Y.L. Thong,, (2012), Designing e-government services: Key service attributes and citizens’ preference structures, Journal of Operations Management, 30 (2012) 116–133
  4. WangJin Lo (2010), Exploring citizens’ intention to use government websites in Taiwan: an empirical study. Proceedings of the 12th International Conference on Information Integration and web-based Applications and services524-531
  5. Wang, Y.S., 2002. The adoption of electronic tax filing systems: an empirical study, Government Information Quarterly 20 (4), 333–352
  6. Warin Ph. (2007), L’accès aux droits sociaux, collection « Politique en+ », Presses Universitaires de Grenoble..
  7. Yee A. et Chong L., (2011), What drives Malysian E-Gov adoption? An empirical analysis, Information Resources Management Journal, vol 24, Issue 2, pp 16-27
  8. Zaichkowsky J. L, (1985), Measuring the Involvement Construct, Journal of Consumer Research, 12, 341- 352.
  1. Site internet:
  2. http://www.tunisie.gov.tn/egov_tunisia.pdf: la stratégie pour le développement de l’administration électronique : « e-stratégie 2010-2015 ».
  3. http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ rapports-publics/014000291/index.shtml

 

 

MSC-URAM Proceedings (URAM, FSEGT, UTM) © 2016